01 60 86 71 21

Peindre sur du support en fer

Ajouté le 05/01/2015 par Andy


L'entretien à la peinture des éléments et accessoires décoratifs en fer est un véritable rempart contre les agressions extérieures : chaleur, froid, vent, pluie... Voici comment peindre sur du support en fer.

La préparation du support

Tout d'abord, pour les éléments neufs en fer, ils sont souvent recouverts de fine pellicule de graisse de protection. Il faut donc bien les nettoyer avant d'entamer la peinture sinon les produits n'adhèreront pas. Pour dégraisser, un nettoyage à l'acétone ou à l'alcool à brûler est recommandé. Quant aux éléments déjà peints, la rouille sera peut-être masquée par l'ancienne peinture. Si le matériau a subi de sérieux dégâts, il est recommandé de décaper la peinture avec une brosse métallique, des papiers abrasifs pour métaux ou un produit dérouillant. Après, il faut bien nettoyer avec de l'acétone ou même de l'eau claire puis bien sécher. Si l'élément métallique n'est pas bien décapé, la rouille provoquera des craquelures et de mauvais reliefs sur la nouvelle peinture.

Application de la peinture de protection

Avant la peinture définitive, il faut absolument protéger le support avec une sous-couche uniforme de peinture de protection spéciale : l'antirouille. En effet, ce produit est anticorrosion, il facilitera également l'accrochage de la peinture de finition. Les antirouilles sont souvent de couleur grise, blanche, orangée ou incolores. La sous-couche blanche pour le fer est recommandée si la peinture définitive est d'un ton assez clair. La peinture antirouille en sous-couche protège mieux le fer contre la formation de rouille causée par les agressions extérieures. À noter qu'il existe maintenant des peintures de finition contenant déjà de l'antirouille. Elles peuvent être appliquées directement sur un matériau métallique nu parfaitement propre.

Application de la peinture de finition

Après le séchage complet de l'antirouille, on peut appliquer la peinture définitive. Les peintures de couleur mate pour le fer ne sont pas vraiment conseillées, car elles donnent un effet terne qui ne met pas en valeur les surfaces métalliques. Ayant un important pouvoir masquant, les peintures glycérophtaliques sont souvent utilisées. Pour plus de brillance, il existe aussi des peintures « émail » qui donnent un bel aspect laqué. Généralement, trois couches fines et lisses sont appliquées pour la peinture définitive.